Mutualisation des données

 

L’intérêt de partager les données entre gestionnaires routiers, collectivités et autres organismes publics, typiquement au niveau régional, est évident pour consolider des observatoires de trafic et de déplacement, ou travailler sur l’environnement (qualité de l’air, bruit), et est d’ailleurs inscrit dans la loi. L’open data peut à terme grandement simplifier cette mutualisation des données, même si il n’exonèrera sans doute pas de conventions partenariales.
Voici quelques outils de mutualisation que nous avons étudiés.

 
 
 
 
IRIS
publié le 22 mai 2016 (modifié le 6 juin 2016)
IRIS est une solution développée par le CEREMA Ouest pour l’archivage et la publication en mode web d’un service de visualisation et de requêtage de données de comptage (...)
 
SITL
publié le 12 mars 2015 (modifié le 6 juin 2016)